Shaani a été sélectionnée par NoMajorMusik.com

Je suis ravie de vous annoncer que j’ai été choisie par le comité de sélection de NoMajorMusik.com (qui se réunit une fois toutes les 6 semaines), parmi plus de 3500 artistes, pour une mise en avant en interview sur leur site. Ci-dessous l’interview réalisée par Cris.

Bonjour Shaani, tu paraîs bien jeune, à quel âge as-tu vraiment commencé à chanter et à composer ?
En fait, je suis née dans la musique puisque je suis issue d’une famille de musiciens. J’ai toujours chanté, depuis toute petite, et mes premières compos remontent à l’âge de 13-14 ans, avec mes premiers amours (rires). A l’époque, je composais avec le synthé de la maison, et plus tard, je me suis achetée un séquenceur musical externe et je me suis mise à la MAO par la suite.

Sur ton myspace, j’ai vu que tu fais aussi du mannequinat, organisatrice d’évènements et djette, en plus de chanteuse. Mais de quelle passion aimerais-tu vivre plus particulièrement ?
Oui c’est vrai, je touche un peu à tout. J’ai fait du mannequinat mais d’une manière ponctuelle, et je t’avoue que c’est une activité qui m’a vite saoulé. Le faire ponctuellement oui, en permanence, non, ce n’est pas mon truc. Sinon, je fais aussi du deejaying d’une manière occasionnelle. Mais pour moi, le deejaying n’a rien d’artistique, alors c’est pour ça que je ne le fais que ponctuellement. Là où je m’éclate le plus, c’est indéniablement dans le chant et la composition, parce que c’est de la créativité à l’état pur. Et moi je suis quelqu’un de créatif, qui plus est, je suis quelqu’un qui aime créer, et c’est donc de cette activité que j’aimerais vraiment vivre. La composition et le chant, c’est ma passion depuis toujours, et ça le restera à jamais !

C’est tout à ton honneur, la création c’est la base d’un artiste. Dis-moi, pourquoi avoir choisi NoMajorMusik pour produire tes singles ?
J’ai bien aimé le concept du public producteur. Aujourd’hui, on accorde enfin une attention particulière au public, à ses goûts, à ce qu’il recherche vraiment, sans chercher à lui imposer un artiste formaté. Et puis, c’est sympa d’avoir un public producteur qui mise sur toi parce qu’il apprécie vraiment ta musique, et pas forcément parce que tu pourrais lui rapporter le jackpot.

Quels sont les artistes qui t’inspirent et as-tu déjà fait un duo avec l’un d’eux ou avec qui aimerais-tu en faire un ?
Moi je suis très accès soul et r&b américain et anglais, dans le genre de Floetry, Musiq, D’Angelo, Maxwell, Jodeci, Amy Winehouse, etc… J’écoute aussi du rap ricain, mais plus les sons oldschool comme Notorious Big, Naughty by Nature, Tupac, etc… Si je pouvais faire un duo avec un groupe, ça aurait été avec TLC, parce que j’ai toujours adhéré à leur zic, leurs lyrics, leur style, leur attitude, surtout à leurs débuts. Mais bon, depuis que Left Eye est « passed away », le groupe n’est plus et c’est bien dommage.

Le téléchargement illégal, pour toi, il fait connaitre plus d’artistes, ou il est responsable de la crise dans le monde de la musique ?
Ce n’est pas le téléchargement illégal qui fait connaître plus d’artistes, mais Internet tout simplement. Avec les sites d’écoute gratuite de musique et les plateformes comme Myspace, tu n’as même plus besoin de télécharger illégalement pour découvrir de nouveaux artistes. Donc, non, pour moi, le téléchargement illégal ne contribue pas à faire connaître plus d’artistes. Maintenant, pour la question du rôle du téléchargement illégal dans la crise, il est sûr que cela a eu un impact sur le chiffre d’affaires généré par l’industrie de la musique. Maintenant, à quel niveau ? Je ne sais pas. Quand tu lis des études sur le sujet, elles se contredisent. Certaines disent que l’impact est très significatif, d’autres disent que c’est plus que négligeable. Mais je crois que le sujet n’est même plus là. Le public s’est approprié de nouveaux modes de consommation souvent basés sur la gratuité. Comme dit Einstein, il est plus facile de briser un atome qu’une mentalité, donc à mon avis, il faut imaginer, construire des business models à partir de cette constatation. En tout cas, je ne crois pas au système répressif qu’on essaie aujourd’hui d’imposer coûte que coûte. Et puis, il y aura toujours des passionnés, ceux qui aiment l’objet et ceux qui aiment avoir une qualité de son maximale comme moi (la qualité mp3 fait vraiment mal aux oreilles pour ma part). Maintenant, est-ce que nous sommes devenus une espèce rare ? Telle est la question ! (rires)

Quel est le dernier album que t’as acheté et que tu nous conseillerais ?
J’ai écouté l’album de Jazzmine Sullivan. Cette fille est « so damn talented » ! Pour le moment, je l’ai juste écouté sur les plateformes de streaming, mais je pense l’acheter pour avoir une meilleure qualité de son.

Si je te demande de miser toi aussi sur un artiste NMM, lequel choisirais-tu ?
Pour être honnête, je n’ai pas vraiment pris le temps de parcourir les pages des artistes de NMM. Il y en a tellement ! J’ai regardé vite fait ce qu’il y avait dans le style Soul/R&B et j’ai vu que je suis la 2ème artiste dans ce style à avoir le plus de mises et également la 2ème dans cette catégorie à être la plus visitée alors que je suis inscrite depuis à peine un peu plus d’un mois. Mais c’est promis, je vais prendre un peu de temps pour voir ce que les autres font, peut-être qu’on aura des affinités musicales, qui sait ? 😉

Quels sont tes projets artistiques, dans un avenir proche, t’as déjà quelques pistes à nous dévoiler ?
Dans l’immédiat, il y a mon premier clip qui est en préparation (The day). Ensuite, je vais essayer d’avancer cet été dans l’écriture, la composition et les arrangements de mon futur album. Il y a des morceaux qui sont déjà bouclés, c’est-à-dire qu’il ne reste plus qu’à entrer en studio pour poser tout ça proprement, puis d’autres morceaux où il y a encore pas mal de boulot à faire. Je vous mettrai bien sûr au courant, et sinon, vous pouvez aussi suivre mes news sur mon site officiel.

Merci Shaani d’avoir accepté cette interview et à bientôt sur NMM, j’espère…
Tout le plaisir est pour moi cris. Merci à toi de croire en ce que je fais, et merci à NMM d’offrir aux artistes cette formidable opportunité de rentrer en contact direct avec le public. Longue vie ! 🙂

Comments

comments

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*